Je ne suis pas un mouton

Tout le monde connaît cette expression ardemment déployée dans les cours de récréation : « t’es un mouton ». Toute l’ambivalence de cette phrase de devoir réussir à s’intégrer tout en se démarquant du groupe mais pas trop. Devoir réussir à se créer sa propre identité, imposer son propre style tout en respectant les codes invisibles de la société au risque de sortir un peu trop des chemins battus…

C’est tout l’enjeu de cet album signé Stephan Valentin et Denitza Mineva. Un duo que nous avions déjà remarqué avec l’album Nous serons toujours là pour toi. On y retrouve toute la sensibilité et la justesse des interrogations posées par Stephan Valentin, Docteur en psychologie, expert pour le très connu magasine “Parents”, conférencier et tout l’humour et les couleurs de Denitza Mineva dans ses illustrations qu’elle adapte à chaque nouvelle histoire en fonction du sujet abordé. Un vrai duo de choc !

Ici, tout commence par une histoire de moutons.
Tous les moutons aiment brouter l’herbe, passer leurs vacances à la montagne, admirer leur toison et bêler. Normalement…. mais notre petit héros à quatre pattes, lui, ce qu’il aime c’est manger de la junk food, se prélasser au soleil les pattes dans la piscine, patauger dans la mare aux cochons et chanter avec le coq ! Mais alors est-ce vraiment un mouton ? Peut-il continuer à faire partie du troupeau ? Et si la différence était le début de la confiance en soi ?

Mais gare au loup !!! Car face à ce redoutable prédateur, les moutons sont terrorisés et risquent bien de se faire dévorer ! Tous les moutons ? Non ! Notre petit mouton, rejeté de ses congénères, lui n’a pas peur du grand méchant loup ! Lui qui était mis de côté, car trop différent des autres, sauve la vie de tous ses amis en les ralliant à ses côtés pour faire fuir la vilaine bête. Et s’il y a bien une chose que TOUS les moutons aiment faire, c’est bien la fête ! Alors, on sort les cotillons, ses plus beaux pas de danse et on fête la différence et l’acceptation de soi !

Stephan Valentin réussit avec son texte simple à mettre en avant une problématique qui n’est pas aussi facile : réussir à trouver sa place tout en cultivant notre différence. Ce n’est pas toujours chose aisée tant les jeunes enfants ne sont pas tendres entre eux. Cet album permet de poser des bases solides sur l’importance d’accepter les autres tels qu’ils sont, de prendre confiance en soi, en ses idées et ses envies. Et si vous aviez encore un doute sur cet album, c’est que vous n’aviez pas encore pris le temps de découvrir les illustrations de Denitza Mineva. Des dessins chatoyants et terriblement drôles qui auront mis près d’un an et demi à naître ! L’illustratrice a fait moult essais (aquarelle, encre de chine…)  avant de trouver la technique de la gouache scannée et détourée qui lui permet de rendre son personnage si mignon. De page en page, on retrouve avec délice notre petit héros auquel on s’attache immédiatement. Mais d’ailleurs avez-vous remarqué qu’il n’est jamais seul… Trouverez-vous le petit animal qui l’accompagne tout au long du livre ? Un petit jeu de cherche-et-trouve divertissant pour les tout-petits qui s’amuseront d’autant plus pendant la lecture de cet album !

Tous les lecteurs aiment les moutons, tous les lecteurs aiment les histoires. Mais moi, je ne suis pas un lecteur, j’aime les moutons un peu différents, les histoires originales et colorées et surtout j’aime les autres. TOUS les autres.


Moi, je ne suis pas un mouton !
De Stephan Valentin, illustré par Denitza Mineva
Editions Pfefferkorn
30 pages – 9783944160283 – 14€90
Parution le 02 février 2022

> Dès 3 ans