Portrait de Vincent, bibliothécaire à Saint-Grégoire

Nous avons eu envie d’en savoir plus sur Vincent Fayoux, bibliothécaire au sein de la médiathèque Paul Ruaudel à Saint-Grégoire. Nous avons découvert son dynamisme et son envie de partage lors d’une rencontre digitale autour de la littérature ado. Engagé auprès de ce public parfois difficile à capter, il est toujours source de propositions et de nouveautés. C’est ainsi, qu’il a réussi à faire participer les adolescents aux achats de la médiathèque. Une idée qui nous a tout de suite séduites ! 

Des questions

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots votre bibliothèque ? 

La médiathèque Paul Ruaudel est située en plein cœur de la commune de Saint-Grégoire. Nous faisons partie de la Métropole de Rennes, ce qui nous permet de bénéficier des ressources numériques partagées, tout en restant indépendants dans notre fonctionnement.
Notre public est plutôt familial, et participe volontiers aux actions menées par le service : concerts, rencontres, expos…

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre quotidien de bibliothécaire ?

Au quotidien, le travail de bibliothécaire est varié, il oblige à beaucoup de curiosité ! Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les découvertes qu’il permet, dans mon secteur d’acquisitions comme ceux de mes collègues. 

Quelle est la dernière acquisition qui vous enchante ? 

Difficile de répondre à cette question-là ! Si je peux, je donnerais deux réponses. D’abord Steam Sailors (tomes 1 et 2) d’E.S Green (éd. Gulf Stream), ce n’est pas tout à fait récent mais l’univers du roman est tellement riche et vivant, ses personnages toutes et tous drôles et attachants que je ne peux pas résister à citer ces romans.
Et comme je m’occupe aussi des bandes dessinées jeunesse, j’ai reçu ma dernière commande L’Année où je suis devenue ado de Nora Danses (éd. Casterman). C’est un vrai coup de cœur ! 

Vous avez récemment assisté à la rencontre autour de la littérature ado avec Tom et Nathan Lévêque et Sophie Van Der Linden qui sont tous les trois à l’origine de deux guides passionnants et essentiels. Qu’en avez-vous pensé ? 

J’ai été ravi de les entendre tous les trois ensembles. Il y avait une vraie complémentarité dans ce qu’elle et ils disaient, et surtout un amour sincère de la littérature qui les réunit. J’ai appris beaucoup de choses, je garde notamment en mémoire ce terme de “littérature adressée”, qui définit parfaitement la littérature ado et ses singularités. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ces guides ? Et qu’est-ce qui séduit le plus vos usagers selon vous ?

Chacun a sa particularité. Sophie Van Der Linden est déjà une autrice incontournable sur le sujet de la littérature jeunesse, et ce guide permet de plonger dans la totalité de ce genre, de faire des liens entre les époques, les œuvres majeures, c’est une somme.
En quête d’un grand peut-être (rien que le titre est une trouvaille !) se lit différemment je trouve, on peut davantage aller y piocher, lire un portrait ou une nouvelle, ou bien aller chercher des infos plus précises sur les genres et sous-genres.
Quant aux lecteur.rices, ils ne les ont pas encore eu en main, je tarde un peu à les partager…

Portrait chinois

Votre rêve le plus fou en tant que bibliothécaire ?

Un équivalent français de la Deichman Biblo Toyen, bibliothèque de quartier à Oslo. Interdite aux adultes ! 

Si vous pouviez voyager dans les pages d’un livre, dans lequel plongeriez-vous ?

Dans le Seigneur des Anneaux.

Quelle rencontre vous a le plus marqué ?

La rencontre avec le premier livre que j’ai lu tout seul (en cachette) : Bari chien-loup de J.O Curwood. (Complètement inspiré par les romans de Stevenson)

Quels sont vos derniers coups de cœur en littérature ado ?

Mon dernier coup de cœur en littérature, ce sont les deux premiers tomes des Chroniques de l’érable et du cerisier de Camille Monceaux (éd. Gallimard Jeunesse). J’attends le prochain en trépignant ! 

Si vous deviez faire une notule sur ComJ, à quoi ressemblerait-elle ?

Elle serait trop longue, car j’ai quelques difficultés à être concis, je suis trop bavard. Donc je dirais que “c’est un coup de cœur !” 😉 


Médiathèque Paul Ruaudel
10 boulevard de la Belle Epine
35760 Saint-Grégoire
Site internetFacebook