Frissons au Mont Hemlock

Quoi de mieux qu’un petit séjour au ski en perspective ? Ollie, Brian et Coco savourent leur chance, le père d’Ollie a gagné un voyage pour cinq personnes au Mont Hemlock, une toute nouvelle station. Fiers de ce séjour en avant-première avant l’ouverture officielle, les trois amis rêvent de descendre toutes les pistes et de profiter du grand air, mais est-ce que leur séjour sera vraiment idyllique ?

Eprouvés mais soudés, après leur sortie scolaire mémorable à Smoke Hollow, Ollie, Brian et Coco partent donc se ressourcer quelques jours à la montagne. Au programme ski, pancackes et chocolat chaud ! Et tout ça, sans touristes, quelle aubaine !

Seulement voilà une tempête de neige s’invite et les voilà bloqués dans l’hôtel avec le père d’Ollie, la mère de Coco qui a profité aussi de cette incroyable opportunité et les gérants du lieu. L’atmosphère y est de plus en plus bizarre… Entre Coco qui a cru voir un jeune garçon à l’anorak bleu sur la route, Ollie qui a fait un terrible cauchemar durant la nuit, les étranges ombres qui se déplacent et les animaux empaillés qui semblent changer de position, l’hôtel ressemble de plus en plus à Shining plutôt qu’à l’endroit paradisiaque qu’on leur avait présenté. L’angoisse monte encore d’un cran quand un journalise du magasine Light, spécialiste des fantômes, débarque un matin. L’hôtel serait bel et bien hanté ! Cet établissement aurait été auparavant un orphelinat où la directrice semait la terreur. Aujourd’hui elle rôderait encore ainsi qu’une de ses pensionnaires…

“Cette nuit-là, Ollie rêva. Dans son rêve, on la tirait par la manche.
— Dégage, murmura-t-elle.
Même dans son sommeil, elle avait envie de dormir. Mais on continuait de l’embêter. Une petite voix chuchota :
— S’il te plaît, tu peux m’aider ?
Dans son rêve, Ollie ouvrit les yeux. Près de son lit se tenait une fille qui devait avoir son âge, vêtue d’une longue chemise de nuit blanche, le visage dissimulé par l’obscurité. L’ombre et le clair de lune emplissaient la pièce.
— Tu peux m’aider ? répéta la fille d’une petite voix éraillée. Personne ne veut m’aider.
Ollie s’aperçut qu’elle était allongée dans une rangée sans fin de lits blancs identiques, qui disparaissait dans le noir. Elle portait une chemise de nuit blanche, elle aussi. Elle ne distinguait toujours pas le visage de la fille, mais sa main agrippait encore sa manche. C’était une main décharnée et grisâtre, aux longs ongles noirs. Le bout de ses doigts était noirci également, comme si la fille les avait plongés dans des cendres. Ollie se dégagea, manquant de chuter de l’autre côté du lit.
— S’il te plaît, implora la fille. Je cherche mes os. Tu peux m’aider à les retrouver ?”

Le Mont Hemlock devient de plus en plus effrayant et glacial… Que se passe-t-il réellement à l’étage de cet hôtel ? Qui est ce mystérieux journaliste ? Et pourquoi la montre d’Ollie ne fonctionne-t-elle plus ? Le cauchemar recommence t-il ?

Quel plaisir de retrouver le charme et les émotions fortes de notre lecture de Terreur à Smoke Hollow ! Katherine Arden a le don de nous angoisser, la nouvelle plume de l’horreur, c’est elle ! La tension monte d’un cran à chaque chapitre, les faits surnaturels se multiplient et on avoue adorer cela ! On est complètement happées par ce roman, un peu terrifiées mais littéralement séduites. Son trio de pré-ados est très attachant et les personnages secondaires sont absolument géniaux ! On en redemande encore et encore. Pas besoin d’appeler Ghostbusters, Ollie et ses amis se débrouillent très bien !

Avec Frissons au Mont Hemlock, nuits blanches garanties ! Préparez-vous à frissonner d’effroi et à ne plus jamais oser vous regarder dans un miroir !


Frissons au Mont Hemlock
Katherine Arden, traduit par Maud Ortalda
Pocket Jeunesse
264 pages – 9782266315081– 15,90 €
parution le 21 octobre 2021
> dès 10 ans