Et pourtant, le bonheur est là

Peut-on aimer Pink Floyd à 17 ans ? Est-on obligés d’aller aux soirées du lycée ? Doit-on absolument se maquiller ? Et que se passe-t-il si on ne rigole pas aux blagues du caïd de la classe ? Gioia écoute The Wall, a une amie imaginaire, prend les gens en photo de dos, n’est pas adepte du mascara et ne prête aucune attention à son look. Gioia est unique. Gioia ne pense pas à plaire. Gioia vit chaque jour au ralenti comme elle peut. Gioia rêve plus tard de faire le bonheur de quelqu’un. Gioia en attendant collectionne des trésors linguistiques : des mots étrangers intraduisibles.

Gioia a changé de lycée, mais rien n’y fait. Elle n’est pas comme les autres, et peu importe elle ne changera pas. Ils l’énervent, ou ne l’inspirent pas. Et c’est réciproque, on la surnomme Miss Rabat-joie.
Chaque jour, même rituel, elle s’écrit au stylo bleu sur son avant-bras gauche : Wenn ein Glückliches fällt. Encore mieux qu’un tatouage, en se notant la citation de Rilke, elle n’a aucun risque de l’oublier.
Seuls réconforts quotidiens, ses discussions avec deux personnes essentielles à sa vie : son double intérieur, Tonia, et son professeur de philosophie. A chaque pause de déjeuner, celui-ci répond à une question de Gioia ou rebondit sur une idée évoquée en classe.

sisu

Elle avance à reculons quand elle sait qu’elle doit rentrer chez elle. Elle préférerait tout faire sauf tourner la clé dans la serrure de sa porte d’entrée. A l’intérieur, deux femmes qui lui apportent peu de réconfort, une mère dépressive et alcoolique, et une grand-mère très malade incapable de prononcer un autre son que Ggghhh. Et puis son père revient au domicile familial, et tout s’empire.

vorfreude

Un soir, lors d’une dispute familiale, elle claque la porte et part en courant. Ses pas l’emmènent vers l’inconnu, elle ne réfléchit pas, elle fuit le plus loin possible. Elle se retrouve dans un autre quartier désertique, devant une terrasse de café. Quelqu’un est en train de jouer seul aux fléchettes.

fernweh & quarrtsiluni

Cette rencontre imprévue revêt un caractère hors du commun. Lo la taquine, Lo l’écoute. Un jeu de séduction opère. Gioia y retourne chaque soir pour apprendre à le connaître. Leurs rendez-vous clandestins deviennent un rituel vital, comme une bouffée d’oxygène. Jusqu’au jour où Lo ne donne plus signe de vie. Il disparait. Où est-il ? Pourquoi ne revient-il pas ? Qu’a-t-elle fait ? Elle se pose un milliard de questions, se tourmente, réfléchit. Pour la première fois, elle était heureuse en compagnie de quelqu’un. Avant elle n’attendait rien de spécial de la vie, pas de déception possible. Mais maintenant qu’elle a découvert le sentiment amoureux, la vibration vécue, les papillons dans le ventre, impossible de revenir en arrière. Comment retrouver sa vie entre solitude et colère ? Son absence devient un gouffre. Que va-t-elle devenir ? Pourquoi la vie est joie un jour et désespoir le lendemain ? Une seule solution : le retrouver pour en avoir le cœur net !

pocemucka & dor

Un roman magnétique car il devient comme aimanté à vos mains. On ne le lâche pas ou alors à regret pour des obligations quotidiennes. Un roman magnifique que l’on a envie de relire. Un roman qui procure une sensation unique, de bien-être et de magie. Un roman qui traite de nos aspirations personnelles et de notre authenticité. Un roman qui parle de l’adolescence à la perfection. Un roman à recommander à tous les lecteurs, ados et adultes.

nonplussed

Enrico Galiano est un auteur italien à suivre. Sa plume, sa conception de l’adolescence, sa philosophie, son amour des mots sont un délice. Dans une interview donnée à la fin du roman, beaucoup de choses s’éclairent et ses réponses sont captivantes. On a juste envie de poursuivre cette discussion engagée et de lui poser à notre tour des questions.

Passionnant, magnétique, unique, positif.
Votre bibliothèque n’attend que lui.


Et pourtant le bonheur est là
Enrico Galiano, traduit de l’italien par Anaïs Bouteille-Bokobza
Pocket Jeunesse
504 pages – 9782266308618 – 18,90 €
parution le 10 juin 2021
dès 15 ans