L’école des Mousquetaires

Comme tous les Mousquetaires, le célèbre D’Artagnan commence à vieillir et il s’ennuie. Le capitaine de Tréville serait favorable au renouvellement de la nouvelle génération de mousquetaires, en créant une école spéciale… Il imagine le recrutement auprès de familles de nobles ou de roturiers, choisis pour leur adresse et agilité ! Il n’en faut pas plus au Mousquetaire pour rêver et imaginer la réalisation de ce projet… Mais il va falloir convaincre tout le monde pour que ce nouvel établissement d’un genre nouveau soit mixte, car une petite idée germe dans son esprit…

Eva et Jules sont accablés de tristesse, leur père Charles a disparu ! L’enquête est au point mort, leur seule chance de le retrouver est de compter sur la gentillesse et la générosité du parrain de Jules, D’Artagnan… Bien sûr dès le message reçu, celui-ci rejoint la Gascogne en souvenir de son vieil ami. Malgré ses recherches sur place, il ne trouve aucun indice et embarque avec lui ces deux jeunes orphelins temporaires chez lui à Paris.

Le projet de l’école est accepté à l’unanimité, une ancienne bâtisse près de l’ancien cimetière Saint-Jean-de-Grève accueillera les futurs apprentis. Le recrutement est lancé et dix élèves sont sélectionnés. Parmi eux, Eva ! Mais rien n’est simple pour elle, entre humiliations et moqueries, elle devra à tout prix se faire respecter dans ce milieu masculin. Seul l’espoir de retrouver son père et l’annonce d’une nouvelle recrue féminine lui donne des forces pour leur tenir tête.

Eva et Jules n’ont pas une minute de répit. Epaulés d’Albane et Alexandre, leurs nouveaux amis, ils forment une sacrée équipe soudée. Rien ne les arrête ! Fiers de leur bel uniforme, ils font preuve de courage et d’assurance au quotidien dans leur formation pour devenir d’excellents Mousquetaires, à la hauteur des anciens.

Eva réussira-t-elle à s’imposer ? Qui se cache derrière l’enlèvement de Charles ? Est-il toujours en vie ? Qui sont ces silhouettes vêtues de noir qui rodent partout où se trouvent Eva et Jules ? Y a-t-il un traitre à la Cour avec un complot sous-jacent ? Quel est le secret de Ketty, l’ancienne bonne de Milady ?

Habité d’une grande estime pour Alexandre Dumas et d’une connaissance de ses œuvres, Bertrand Puard lui rend un bel hommage à travers cette série. Il plante le décor à Paris, au palais du Louvre, dans des lieux d’époque mais aussi au château de Chambord. Il signe ici un roman d’aventures dont il tisse les fils du mystère avec habileté. La tension à la fin de chaque chapitre tient en haleine le lecteur. L’auteur rajoute au fur et mesure des péripéties et des mystères, le nombre de pièces du puzzle s’intensifie, et le résoudre n’est pas si évident de premier abord.

Le charme de ce premier tome réside dans la pluralité des intrigues : la disparition du père d’Eva et Jules, les bruits étranges entendus dans les sous-sols de l’école, un doute sur la fiabilité de la Cour, les apprentissages des élèves et leurs premières missions, l’envie de Ketty de faire partie de l’aventure… et pleins d’autres dont on ne peut les citer sans spoiler. L’écriture est fluide, et le scénario rythmé. Filatures, combats, stratégies d’attaque, courses poursuite… les scènes d’action ne manquent pas !

Tour à tour, roman de cape et d’épée et intrigue policière, voici une nouvelle série historique palpitante, avec un tome 1 prometteur.


L’Ecole des Mousquetaires, tome 1
Bertrand Puard
Pocket Jeunesse
256 pages – 9782266326674 – 11,90€
Parution le 10 novembre 2022
Dès 9 ans

Une réflexion sur “L’école des Mousquetaires

Les commentaires sont fermés.