La Mer dans son jardin

Vous rêvez de vous échapper ? De tout plaquer ? De respirer l’air frais et iodé du bord de mer ? C’est exactement ce que vient de faire la famille Falla : dire adieu à leur trois pièces sombre niché dans une cité de la banlieue parisienne pour commencer une nouvelle vie en Bretagne.

Ce programme bien alléchant en ferait rêver plus d’un. Mais pour une petite fille comme Marie, c’est avant tout un grand chamboulement. Quitter ses amis, son toboggan, sa ville, attendre l’arrivée de son petit frère ou de sa petite sœur  et découvrir une nouvelle vie au grand air, non loin de la mer, en voilà une grande vague de changements !

Petit à petit, Marie se laisse submerger par sa curiosité, ses appréhensions, ses craintes. Son imagination débordante ne lui laisse pas beaucoup de répit. Son cœur oscille entre envie de découverte et peur de l’inconnu. Il est temps d’en avoir le cœur net. Elle a déjà trop attendu. Il faut qu’elle aille voir la mer, découvrir cette immensité bleue pour la première fois. Les affaires de plage sont prêtes, les lunettes de soleil bien en place sur le bout du nez, les maillots de bain enfilés. Mais plus la petite fille se rapproche du rivage, plus les vagues lui semblent bien hautes et moins elle a envie d’accompagner sa mère dans l’eau. Et si, des algues l’emportaient vers le fond ? Et si, des poissons à dents pointues lui croquaient les pieds ? Et si, le chant des sirènes l’envoutait ? Un tsunami de panique submerge Marie. Ses sanglots finissent par éclater et se mêlent à l’eau salée restée sur la peau de sa mère tout juste sortie de sa baignade.

La vague d’émotions grandit, chassant d’autres sentiments, la marée monte. La mer est maintenant dans son jardin. De magnifiques reflets prennent place. Une onde de poésie émerge, les embruns iodés arrivent, la mer affleure la maison. Et les questions reviennent. La maison est-elle solide ? Tiendra-t-elle bon lors des prochaines tempêtes d’automne ? Faudra-t-il larguer les amarres ? Ne vaudrait-il pas mieux se laisser porter et suivre le cours de la marée et des vagues ?

Isabelle Carré signe un texte résolument emprunt de poésie et de douceur avec un soupçon de fantastique. C’est avec délicatesse qu’elle nous plonge dans son univers et avec force qu’elle remue un des sentiments les plus effrayants quand on est enfant : la peur de l’abandon, de l’inconnu et des premières fois. Pour illustrer le premier texte jeunesse de l’autrice, Kasya Denisevich a imaginé ses dessins au rythme des vagues. Petit à petit, la mer recouvre la morosité et le gris ambiant. Une fois retirée, elle fait place aux couleurs, au soleil et aux petits bonheurs simples de la vie. Un duo maitrisé, des dessins aussi doux et cotonneux que l’écriture soignée d’Isabelle Carré.

Un album qui fleure bon l’iode, qui vous fera chavirer et qui résonnera en vous comme une ode à la mer(e).


La Mer dans son jardin

Isabelle Carré, illustré par Kasya Denisevich
Editions Grasset-Jeunesse
48 pages – 9782246824473 – 16€
Parution le 6 avril 2022

> Dès 8 ans