Green Goddess, LA nouvelle justicière

New- York, ses gratte-ciels, ses cafés, ses pancakes et sa Super Héroïne Green Goddess ! Apparue dans Max Youtuber à New York, cette justicière a enfin sa propre série de BD, alors survolez avec elle la ville et enfilez votre masque pour de nouvelles aventures !

Anna Green, jeune acrobate au sein d’une troupe de cirque est sur scène dans un théâtre de Brodway, lorsque des policiers débarquent pour arrêter le voleur de la recette du spectacle. Elle le repère, tente de les prévenir mais personne ne l’écoute. N’écoutant que son courage et utilisant toute sa souplesse de sportive, la jeune fille part à la poursuite du malfaiteur, accompagnée de son fidèle écureuil , Walnut.

Dès qu’elle sort du théâtre, elle se retrouve nez à nez avec des journalistes, caméra à la main. Désemparée par leur présence, en sachant que sa directrice lui interdit d’être filmée, elle doit vite trouver une solution, ne pouvant laisser trop de longueur d’avance au voleur. En passant devant une boutique de souvenirs, elle a un flash en voyant des masques à l’effigie de la statue de la liberté. Elle en prend un et continue la course poursuite. Elle arrête le coupable sur le toit d’un immeuble, sous les yeux ébahis de policiers à bord d’un hélicoptère.

Au réveil le lendemain, elle apprend en regardant la télévision que le voleur s’est échappé de prison, et qu’elle est citée dans le reportage. Green Goddess a capturé Frogman ! Tout le monde parle de ses exploits et aime le surnom qu’on lui a attribué, celui de la statue de la liberté !
Lorsqu’elle entend qu’il y a eu un cambriolage sur la 7e avenue, le quartier de la mode, son cœur bondit et part immédiatement sur place. Comme la veille, elle suit son instinct, et retrouve la valise volée qui contenait les futures créations confidentielles d’une styliste. Pour la remercier, cette dernière lui offre une tenue sur-mesure assortie à son masque. Commence alors une série de 9 mini-enquêtes bien rythmées qui se suivent en compagnie de cette nouvelle super héroïne.

Ainsi, lors d’une visite au fameux MoMA, Anna remarque un groupe de personnes qui jette nonchalamment ses détritus par terre, et voilà une nouvelle mission pour Green Goddess qui aime faire respecter la justice et la planète. Un autre jour, alors qu’elle profite de Central Park, un célèbre musicien se fait voler sa guitare, Freedom Man surgit et estimant que Green Goddess ne peut pas résoudre l’affaire, il s’en empare. Mais c’est mal connaître notre perspicace jeune fille et c’est elle qui va retrouver l’instrument de musique, faisant grincer des dents l’infame Freedom Man , ami de Frogman. Malheureusement, ces deux méchants n’ont pas dit leur dernier mot…

Cette BD bilingue a une construction ingénieuse pour permettre aux lecteurs de bien suivre notre jeune wonder woman dans ses aventures : les dialogues dans les bulles sont en anglais et la trame narrative en français. Ainsi la lecture des enquêtes est très fluide, surtout que chacune est courte, racontée sur deux double-pages, et se termine par un jeu.

Le style rythmé et joyeux de Pierre Dosseul combiné aux illustrations vives d’Anthony Cocain donnent une belle énergie positive à notre nouvelle héroïne. Ce nouveau duo fonctionne très bien, en effet l’auteur déjà connu pour sa série Max Youtubeur nous surprend avec sa qualité de scénariste de BD, et l’illustrateur que l’on avait découvert avec la série Mack & Malo pour les plus jeunes, a été très inspiré par la magie de New York et par la naissance de Green Goddess.

Une super héroïne comme on les aime : futée, drôle et qui n’a jamais peur de rien, un univers rétro/punchy qui n’est pas sans rappeler Marvel et beaucoup de rebondissements font de cette nouvelle série de BD une petite réussite.


Les éditions Chattycat nous enchantent avec cette BD bilingue à découvrir de toute urgence. Vivement la suite !


Green Goddess, tome 1, Green Goddess défend New York
de Pierre Dosseul,
illustré par Anthony Cocain,
Editions Chattycat
64 p. – 9791096106585 – 9€90
parution le 23 février 2021
dès 8 ans, Niveau A1


Une réflexion sur “Green Goddess, LA nouvelle justicière

Les commentaires sont fermés.