Émerveillements poétiques

Un personnage blanc, tout en rondeur et  aux oreilles noires s’interroge sur les petits moments de la vie quotidienne à travers de courtes saynètes. Cet album au titre si évocateur invite l’enfant à s’échapper quelques instants, à réfléchir, à s’étonner et à s’émerveiller des petits bonheurs de la vie.

“S’émerveiller suffit peut-être à se sentir pousser des ailes.” 

“Quand il y a de l’ombre, le soleil brille dans le ciel.” 

Vous serez tout de suite séduits par la délicate couverture épurée au toucher tout doux, par la technique originale d’embossage utilisée pour imprimer le titre  et charmés par le graphisme zen à l’influence asiatique. Dès la prise en main, l’aventure commence ! On prend le temps d’incliner l’album pour découvrir le titre et l’imagination prend son envol : quelle histoire se cache derrière cet objet délicat, au format tout en hauteur?

On ouvre le livre, le charme continue d’opérer. La mise en page est en belle osmose avec la tendresse des histoires, avec ou sans texte ; pas de cadre noir, juste un filet très fin, des cases arrondies de différentes tailles pour mettre en valeur la technique d’illustration de Sandrine Kao. Cette magicienne du crayon de couleur réussit à capter le regard en faisant évoluer son héros dans des décors plus ou moins dépouillés, en zoomant  sur des détails dans des dégradés de couleurs, le tout dans une ambiance poétique emplie de sérénité. En adéquation parfaite aussi avec un texte épuré qui va à l’essentiel, on prend plaisir à se perdre dans nos souvenirs, nos pensées ou juste de savourer, pour un moment de lecture unique entre lenteur et dépaysement. 

Au fil des saisons, des changements d’atmosphère, des oscillations de couleurs entre teintes chaudes et froides, ce charmant petit personnage à l’esprit kawaï vous entraîne dans son univers et partage avec vous ses réflexions sur la vie.

En lisant Émerveillements, on ne peut s’empêcher de penser à un diptyque célèbre devenu un grand classique, et heureusement réédité, Les réflexions d’une grenouille.

Un recueil d’histoires poétiques & philosophiques, aux allures de bd, qui se picore ou qui se lit au gré des envies, servi par une plume d’une belle sensibilité  


On en parle ! 

Croqu’livre : “Avec un découpage de bande dessinée, les illustrations épurées servent magnifiquement le récit. Cet album est une réussite, une pépite qu’on a hâte d’ouvrir dès qu’on le tient dans les mains, un émerveillement !”

La Poéthèque : “Une pépite de douceur où l’esprit vagabonde, s’étonne et s’émerveille, superbe promenade au gré de l’enfance, dont les réflexions ne toucheront pas que les petits…”

Decitre Annecy : “Des illustrations tendres et simples très influencées par le Japon, pour illustrer les moments de doute, de partage et d’amitié.
Un album pour réfléchir, pour relativiser…”


Sandrine Kao

Après des études en métiers du livre, Sandrine Kao, d’origine taïwanaise, se tourne vers l’écriture jeunesse et l’illustration. Elle est diplômée de l’École supérieure d’art

d’Épinal.
Une auteure illustratrice que nous avions déjà repéré pour son travail d’illustration dans Les Animaux de l’arche écrit par Kochka aux éditions Grasset-Jeunesse.
Amis libraires, Sandrine Kao vit en région parisienne !
Retrouvez le travail de Sandrine Kao et les coulisses à travers son blog juste ICI !


 

Émerveillements
Sandrine Kao
Éditions Grasset-Jeunesse
40 pages – 210 x 350 mm – 18€90
9782246816379
Disponible en librairie
> Dès 6 ans