Des destins exceptionnels

Depuis 2017, la collection « Litt’ » chez Albin Michel Jeunesse accueille des biographies romancées pour découvrir les jeunesses et les destins exceptionnels de femmes et d’hommes qui ont marqué l’histoire. Marie Curie, Simone Veil et désormais Mohamed Ali sont les personnalités d’un nouveau label qui a désormais un nom : « Destins ».

Mohamed Ali, raconté par Catherine Locandro

Cassius Marcellus Clay Jr naît en 1942 à Louisville, dans le Kentucky. Il grandit avec ses parents et son petit frère Rudy et se rend très vite compte que les Blancs et les Noirs ne sont pas égaux en droit. Une violence quotidienne qui le ronge, jusqu’au jour où il découvre l’univers de la boxe. Cassius rejoint un club de la ville et progresse rapidement : ses combats sont bientôt retransmis à la télévision locale, où son talent éclate. Cassius gravit alors les échelons jusqu’à participer aux Jeux Olympiques de Rome puis aux championnats du monde contre les meilleurs boxeurs de sa catégorie. En 1964, Cassius Clay est champion du monde des poids lourds et devient Mohamed Ali.

Ce sont vingt ans de la vie exceptionnelle de Mohamed Ali que Catherine Locandro nous fait découvrir dans cette biographie romancée passionnante, racontée par ses proches : Mama Bird, ou plutôt Odessa, la mère de Cassius, qui nous fait rencontrer Cassius enfant, un petit garçon fonceur et déjà sensible aux inégalités qui règnent dans son pays ; puis Rudy, le petit frère de Cassius, qui le vénère comme un dieu et va grandir dans son ombre et avec l’envie de faire tout comme lui ; vient alors Angelo, l’entraîneur qui suivra Cassius à partir du moment où il devient boxeur professionnel et l’emmène jusqu’au titre tant convoité de Champion du monde des poids lourds ; et on termine avec Mohamed, pour un chapitre final tout en émotion qui retrace – dans les grandes lignes – le reste de sa carrière et de sa vie.

Un roman captivant et très documenté, qui propose un éclairage original et sensible sur l’enfance et l’adolescence du plus grand boxeur de tous les temps, marquées par la ségrégation raciale, l’injustice et, surtout, par l’amour de ses proches et leur soutien. On redécouvre complètement – en tous cas pour ceux comme nous qui ne connaissaient de Mohamed Ali que son impressionnant palmarès et, finalement, la « légende » qui entoure son nom – un jeune homme plein de fougue, jouant sur les sentiments d’amour/haine qu’il pouvait susciter, grande gueule et poète, engagé politiquement.

Cassius, Catherine Locandro
Editions Albin Michel Jeunesse – collection « Litt’ »
352 p. – 9782226437570 – 15€ – disponible depuis le 24 avril 2019
> dès 13 ans


Dans la même collection…

Simone Veil, racontée par Fabrice Colin

Symbole de la lutte pour les droits des femmes, grande femme politique française, Simone Veil est connue pour ses combats qui ont marqué durablement les générations. Dans Rester debout, Fabrice Colin revient sur la jeunesse de Simone et les événements qui ont façonné son parcours exceptionnel. Depuis sa tendre enfance à Nice, avec ses sœurs et son petit frère, entre l’école et les sorties avec les Éclaireuses, jusqu’à l’arrivée de la guerre, de la haine des Juifs et de la déportation dans les camps de concentration. Nous découvrons une jeune fille vive, courageuse, fière et déterminée qui montrera une capacité de résilience hors du commun. Le roman de Fabrice Colin est fort, poignant, alterne entre des passages issus de ses nombreuses documentations, et des envolées romanesques de sa propre invention. Une façon de faire découvrir le parcours de Simone Veil aux adolescents, avant de leur faire lire son autobiographie, Une vie.

Rester debout, Fabrice Colin
Editions Albin Michel Jeunesse – collection « Litt’ »
320 p. – 9782226403735 – 15€ – disponible depuis le 28 mars 2018
> dès 13 ans

Marie Curie, racontée par Natacha Henry

Nous connaissons tous Marie Curie et sa passion pour la chimie, ses Prix Nobel. Ce génie au féminin est un exemple dans le monde des sciences, avec des découvertes extraordinaires. Mais quelle a été son enfance ? Dans quelles conditions a-t-elle grandi ? Est-ce que dès son adolescence, des indices auraient pu laisser deviner son parcours exceptionnel ? Et quelle place a tenu sa sœur dans son épanouissement professionnel et personnel ? Natacha Henry a réussi à trouver un juste équilibre entre les passages purement documentaires et descriptifs issus de ses recherches sur la vie de cette grande dame, à ceux plus inventés et purement fictifs. Marie et Bronia, le pacte des sœurs embarque le lecteur dans la Pologne du 19ème pour ne plus le lâcher jusqu’à la dernière page. Cela aurait pu être l’histoire ordinaire de deux jeunes femmes aux convictions fortes, menant un combat quotidien pour accéder au savoir et à l’université, ayant une ambition décuplée pour se faire une place parmi les hommes et une volonté de fer pour aller au bout de leur rêve. Sauf qu’elles s’appellent Marie et Bronia Skłodowska et qu’elles ne l’auraient peut-être pas atteint si elles n’avaient pas été sœurs.

Marie et Bronia, le pacte des sœurs, Natacha Henry
Editions Albin Michel Jeunesse – collection « Litt’ »
336 p. – 9782226325334 – 14€ – disponible depuis le 1er septembre 2017
> dès 13 ans

 

Des portraits fascinants et inspirants
que rejoindront bientôt Katherine Johnson (par Carole Trébor)
et Marilyn Monroe (par Fabrice Colin) !