Une étincelle inoubliable chez PKJ

Comment définir le roman Nous sommes l’étincelle ? On ne peut pas le résumer, ou difficilement, on risquerait de ne pas réussir à faire surgir l’essence du texte. Il vous manquerait tellement de détails essentiels à la compréhension de l’intrigue, et surtout vous ne ressentirez pas toute l’émotion qui émane de chacun des personnages et vous ne pourrez apprécier la subtilité de la construction du roman…

Nous sommes l’étincelle, c’est :
• un savant labyrinthe temporel
• un texte épuré et poétique à la fibre philosophe
• un écho futuriste à notre actualité
• un rêve utopique qui devient réel avec l’invention d’un nouveau monde
• un manifeste et ses répercussions dans le quotidien : Do not count on us


Pour vous inviter à plonger dans ce roman atypique, marquant et incroyable, rien de mieux que de lire des extraits…

PREMIÈRES LIGNES

“PREMIER JOUR
[MAI 2061 – RÉSERVE DU D – DORDOGNE]
[QUELQUE PART DANS LA GRANDE FORET]
Une toute jeune fille pêche au harpon, debout dans la rivière. La lumière du jour pénètre à cet endroit – trouée rare dans la canopée -, descend sur elle et l’illumine. Une cascade de cheveux très blonds, d’une blondeur irréelle même dans ce soleil, coule sur ses épaules nues. Les frondaisons de la forêt, entre elle et le ciel, mouchettent d’ombres légères son dos, un de ses bras et la surface tremblante. La forêt est immense, infinie autour d’elle.”

PERSONNAGE / MONTANA

“Elle pense précisément à la Ville ; au même instant. La ville qu’elle voudrait voir. Qu’elle ira voir, bientôt, dès qu’elle le pourra. Dans trois ans. Quand elle sera majeure, libre d’aller où elle veut aux yeux des hommes. La ville où les hommes s’entassent par milliers, la ville folle, inhumaine, plus grouillante que le hameau des « êtres humains », plus technique que tout ce qu’ils connaissent, plus vaine sans doute ; mais pleine de surprises, de beautés, étranges, grimaçantes, et de merveilles.
La Ville.
Tu seras comme une indienne marchant sur les trottoirs, comme une sauvage égarée dans une jungle de béton. Mais ce n’est pas grave : tu verras par toi-même. Tu connaîtras.”
Extrait page 28

INTRIGUE

“Maintenant assis sur la plate-forme au soleil, l’ermite parcourait les pages d’un livre publié trente-sept ans plus tôt et qu’il connaissait par cœur. On le voyait marmonner à voix basse comme s’il le récitait. Peut-être le faisait-il, d’ailleurs. Le livre disait qu’il fallait quitter les villes, qu’on se retrouverait dans la forêt, qu’on inventerait des vies neuves, possibles, des vies joyeuses et âpres et libres. Avait-on réussi ? Songeait-il aux échecs ?”
Extrait page 32 (Do not count on us)


Enfin un roman futuriste réaliste qui interroge sur notre société, notre manière de vivre et qui nous projette dans 40 ans. Comment vivra-t-on ? Quel chemin les prochaines générations prendront-elles ? Vincent Villeminot imagine l’avenir de 3 générations, de la ville à la nature, où l’on suit les personnages grandir, vieillir et surtout vivre les conséquences de leur choix. Bien souvent les romans, comme le fait remarquer justement l’auteur, s’arrêtent au moment où les héros se rebellent, se soulèvent, combattent pour la liberté ou autre objectif. Mais que se passe-t-il ensuite ? Ici, on accompagne tous les protagonistes, de leur envie de révolte, d’un monde nouveau jusqu’à la gestion de celui-ci. Peu importe s’ils ont eu raison ou tort, ils l’ont vécu, sont allés au bout de leurs rêves et convictions.

Tous les personnages féminins ou masculins ont tous leur importance et apportent leur graine à l’étincelle, tour à tour, touchants et intrigants, fragiles et forts, naïfs et pragmatiques. On ne peut que les suivre, les accompagner, espérer qu’ils s’en sortent. La plume de Vincent Villeminot, épurée, poétique, mélodieuse, rythmée, combinée à un va-et-vient temporel apporte la touche finale à cette orchestration menée à la perfection : palette de personnages forts, décor visuel urbain et sauvage, intrigue à plusieurs paliers.

Et une fois refermé, vos pensées restent dans la forêt, chaque personnage vous accompagne encore. Puis le temps passe, et vous avez envie de relire Do not count on us dans l’ordre, vous cherchez une scène qui résonne encore dans votre mémoire… Et à chaque balade en forêt ou à chaque fois que vous voyez des arbres, je vous laisse deviner à quoi vous pensez.

 

 

Nous sommes l’étincelle
Vincent Villeminot
Editions Pocket Jeunesse
9782266290913
> dès 14 ans

Une réflexion sur “Une étincelle inoubliable chez PKJ

Les commentaires sont fermés.