Voyage au bout des rêves

Découvrez Aube du Monde des rêves, la nouvelle série BD chez Presses Aventure, et suivez le quotidien de cette petite fille aux yeux étrangement vairons dans un monde onirique où les cauchemars sont à bannir.

Bienvenue à Solcolline

Dans un monde où les humains et les esprits vivent désormais connectés, Solcolline est la grande métropole qui abrite le réacteur onirique. C’est ici que les deux peuples cohabitent depuis plus de 60 ans. La paix règne, sous l’œil attentif de l’ingénieur Marshall Desable.

Ce dernier a créé l’Industrie du Rêve : une organisation qui veille sur les rêves du monde des humains et chasse les cauchemars. Aube a grandi à Solcolline et elle a l’ambition de rejoindre cette grande entreprise pour devenir ingénieuse de rêve.

Un premier tome dynamique

Aube se forme auprès de Marshall. Son apprentissage et ses efforts finissent par payer, un soir elle est enfin autorisée à participer à la tournée des endormeurs. Cette mission demande rigueur, précision et discrétion. Aube n’a pas réussi à dormir tant elle était excitée. Au moment du départ elle pose son sac de sable à côté de la cafetière mais la voilà qui attrape le pochon de sucre à la place du sable magique ! Sans son précieux outil de travail, Aube risque d’avoir bien des ennuis pour mener sa première mission solo.


En plus de cette petite fille dynamique et ambitieuse et de son meilleur ami mi-créature mi-doudou, qui peut rétrécir à volonté et que le sucre excite plus que tout, c’est toute une galerie de personnages hauts en couleur que nous rencontrons dans ce premier tome.

Entre la sagesse de son maître Marshall, Wendy, maman indépendante et à l’esprit vif dont l’attitude nonchalante pose parfois problème, et Camilla, la cheffe du bataillon des chasseurs de cauchemars, qui impose l’autorité et le respect, Aube est bien entourée et se forme auprès des meilleurs.

Ce premier volet installe parfaitement cette série prometteuse. L’auteur prend le temps ainsi de décrire ses personnages, ce qui les rend particulièrement attachants, et il dépeint de manière précise l’atmosphère particulière de cette ville imaginaire. Le lecteur a l’impression de faire partie de ce monde et de connaître cette ville atypique.

Sous le trait de Patrick Blanchette, avec l’influence des cartoons américains et son inspiration de l’animation japonaise, cette petite héroïne de BD jeunesse prend vie dans un univers riche et détaillé. Original et drôle, le scénario détonne pour sa thématique onirique, souvent peu abordé en jeunesse. Avec une palette de couleurs à la fois douce et vive qui rappelle l’univers de la BD 5 mondes de Siegel, l’auteur se démarque en gardant un style net et précis qui lui est propre et qui dynamise la narration. Les dialogues sont savoureux, les péripéties s’enchainent, l’intrigue est lancée avec un suspense à son comble. La lecture de la suite s’impose, Aube réussira-t-elle à atteindre son rêve ? Et quel est son pouvoir ?

Un premier tome plein de surprises et qui laisse planer bien des mystères sur les origines d’Aube et de son étrange œil vert…

Aube du monde des rêves, tome 1, Le réacteur onirique
Patrick Blanchette
Presses aventure
112 pages – 15 x 23 cm
9782897518066 – 10,90€
parution le 27 août 2021
dès 9 ans