Un simple soupçon

Une histoire où les enfants peuvent être retirés à leurs parents par simple suspicion de maltraitance, une histoire où une famille entière se retrouverait enfermée dans une maison témoin pour la science. Roman d’anticipation me direz-vous, triste réalité vous répondrai-je.

C’est celle vécue par Jacob et sa famille. Une famille aimante et sans problème qui vit paisiblement dans un appartement de banlieue. Les parents soucieux du bien-être de leurs enfants s’inquiètent pour leur petite dernière. A contrario de tous les autres membres de la famille qui sont en situation de surpoids, Sissi est plutôt de nature chétive. C’est un petit modèle, qui ne prend pas de poids malgré la nourriture laissée à sa disposition. Souffrirait-elle d’une quelconque maladie ? Un rendez-vous est pris avec leur nouveau docteur, leur médecin de famille étant parti à la retraite.

Sans le savoir, les parents de Jacob viennent de se jeter dans la gueule du loup. Le docteur trouvant étrange que toute la fratrie souffre d’obésité sauf la petite dernière, va vite porter un regard suspicieux sur toute la famille. De consultations en consultations, de questions en questions, les accusations pleuvent. Laissent-ils manger leur petite fille ? Quelle est la composition de ses repas ? Est-ce que les autres membres de la famille ne prendraient pas sa part ? Une fouille au domicile est organisée par la SCAS. Les équipes médicales sont formelles, Monsieur et Madame Fati sont dépassés par les événements et ne sont pas en mesure d’assurer une alimentation saine et équilibrée à leurs enfants. Une décision doit être prise. 

Jacob le sent bien, la peur a envahi son foyer. Sa mère, bien qu’en colère contre tout ce qui lui arrive, craint encore plus que ses enfants ne lui soient retirés. Les langues se délient et Jacob découvre une facette bien sombre de l’Histoire de son pays. De nombreux enfants ont ainsi été retirés de leur famille par simple suspicion de maltraitance, des parents qui ne retrouveront plus leur progéniture, des familles à jamais séparées. Alors, si pour échapper à ce destin tragique, il faut se plier aux règles que leur impose cette société, ils le feront. Intégrer le programme “Santé-Kilos” ? Pourquoi pas. Déménager dans une nouvelle maison loin de leur district actuel ? D’accord. Vivre dans une maison où les placards et le frigo sont contrôlés par des scientifiques ? Ok. Se plier à un régime drastique ? Très bien. Mais jusqu’où iront les forces de l’état pour que la famille perde du poids et que la petite Sissi en prenne ? Comment Jacob et sa famille vont-ils pouvoir sortir de cette spirale infernale ? Heureusement, Bonnie, une voisine et proche amie de Jacob va faire tout son possible pour les aider. 

L’écriture fluide et légère de Sandrine Beau nous plonge dans une facette de l’Histoire de l’Angleterre bien sombre. Un roman glaçant par son réalisme qui trouve racine dans le fait divers du XXe siècle de l’Angleterre le plus marquant : l’histoire des enfants volés. Ou comment des familles entières ont été séparées à tout jamais…

Parfois, la réalité peut se montrer bien plus cruelle qu’un très bon roman d’anticipation…


Un simple soupçon
De Sandrine Beau
Editions Mijade
Collection “Zone J”
185 pages – 9782874231643 – 8€50
Parution le 6 mai 2021

> Dès 12 ans