Grandir avec Archibald

Déjà la septième histoire pour Archibald, ce petit garçon imaginé par Astrid Desbordes et Pauline Martin que les enfants connaissent désormais bien. Après l’arrivée de sa petite sœur, l’affirmation de soi ou encore l’acception de la différence et l’amitié, c’est de la maison, du chez-soi, dont il va être question.

La toute première maison d’Archibald, c’est celle qui était dans le ventre de sa maman. Elle était certes un peu étroite mais sa maison suivante était bien trop grande pour un si petit bébé. L’histoire se déroule alors, et Archibald évoque aussi bien la maison qu’il adore, où il vit aujourd’hui avec ses parents et sa petite sœur, toutes fenêtres ouvertes, que celle qui fait parfois un peu peur la nuit. Et puis viennent celles de ses camarades de classe, toutes plus différentes et étonnantes les unes que les autres dans un inventaire qui nous ramènera à finalement ce qui est le plus important : « car ce que j’aime dans ma maison, ce n’est ni sa forme ni sa hauteur, mais ceux qui m’attendent à l’intérieur. »

On retrouve dans ce nouvel album toute la finesse d’Astrid Desbordes et son écriture très poétique et empreinte de philosophie, qui nous enchante toujours au fil des histoires d’Archibald. Les illustrations et les couleurs délicates de Pauline Martin sont un véritable plaisir pour les yeux. Et pour les enfants les plus attentifs, ils ne manqueront pas de remarquer ce petit hérisson qui se cache dans les images et que l’on retrouve aussi dans d’autres albums de la série. Le duo fonctionne toujours aussi bien et toute l’affection et la bienveillance que l’on ressent pour ce petit Archibald continuent de grandir, en même temps que lui.

Une belle déclaration d’amour à l’importance de la famille et de la maison pour les jeunes enfants.

Et retrouvez les autres titres de la série…

Toute la série est fondée sur une parentalité positive où l’enfant décrypte les difficultés de l’apprentissage avec l’aide de son entourage de sorte que c’est un livre à recommander aussi bien aux enfants, qui trouveront dans Archibald un petit garçon qui leur ressemble, qu’aux parents, qui pourront envisager des réponses à apporter ou des conduites à imaginer.
Danielle Bertrand – Ricochet, sur l’album “Ce que j’aime vraiment”



 
Ma maison
Astrid Desbordes, illustré par Pauline Martin
Albin Michel Jeunesse
9782226443410 – 9,90€
parution le 4 septembre 2019
> dès 3 ans