Aurore : un rayon de soleil !

Si je vous dis : Douglas Kennedy, vous pensez tout de suite à des thrillers psychologiques ou à des romances. Si je vous dis : Joann Sfar, vous pensez sans doute au Chat du rabbin ou en jeunesse au Petit vampire et aux Sardines de l’espace.

Imaginez maintenant que ces deux artistes soient réunis autour d’un même projet, l’un à l’écriture en jeunesse pour la première fois, l’autre à l’illustration, vous obtenez Les Fabuleuses Aventures d’Aurore.

Aurore, ne parle pas, elle écrit sur sa tablette. Aurore est un peu différente, elle peut même lire dans les pensées des autres, mais ça c’est un secret.  Son don et son empathie envers les autres vont même permettre à ses proches, de se sortir d’une mauvaise passe.
Et pour puiser son énergie et réfléchir, elle se réfugie à Sésame, où elle retrouve, Aube, son amie imaginaire.

« – Retour aux problèmes, ai-je murmuré de nouveau.
J’ai ensuite ouvert les yeux et je me suis retrouvée dans notre appartement. Josiane me dévisageait avec curiosité.
– Où étais-tu ? a-t-elle demandé.
– Ailleurs.
– Dans un lieu imaginaire ?
– Non, très réel. J’ai aussi une question très réelle : comment puis-je aider Lucie, l’amie de ma sœur, à s’aimer davantage ? Je sais qu’elle déteste son corps – pourtant, moi je la trouve vraiment bien. Et elle n’arrête pas de manger, ce qui fait qu’elle se déteste encore plus.
Josiane a dit :
– Je vais t’apprendre quelque chose d’important, Aurore : tu n’es pas responsable du bonheur des autres. Tout comme ils ne sont pas responsable du tien.
– Mais je peux les aider à être heureux ?
– Tu peux essayer. C’est formidable de vouloir aider les autres, mais tu ne peux pas forcer les gens à voir la vie en rose. C’est à eux de le faire.
J’ai pensé à Maman et Pap’, qui ont si souvent l’air triste et déçu par beaucoup de choses. Et à Emilie qui est tellement angoissée par l’école, par les garçons, et par ce que les autres filles disent d’elle. Et à la pauvre Lucie, si douée pour les maths et si mal dans sa peau.
– Est-ce qu’on choisit d’être heureux ? ai-je demandé à Josiane.
Elle a réfléchi un moment à la question avant de répondre :
– On a toujours le choix, Aurore. »

EXTRAIT • page 60

La mère d’Aurore a décidé d’organiser une surprise pour l’anniversaire d’Emilie (la sœur d’Aurore). Elles passeront la journée à Monster Land. Emilie a même invité son amie Lucie pour l’occasion. Elles étaient loin d’imaginer que cette journée de rêve allait virer au cauchemar… Alors que les jeunes filles s’amusent dans la piscine qui fait cinquante mètres de long, voilà que débarquent les Cruellas. Une terrible bande de copines qui s’amuse à harceler Lucie à cause de son surpoids. Elles ne vont évidemment pas manquer l’occasion de se moquer d’elle en maillot de bain. C’en est trop pour Lucie qui décide de s’enfuir. Mais où est-elle partie ? Est-elle partie du parc ? Est-elle cachée ?

Tout le monde est à sa recherche, la police est sur le coup, mais rien n’y fait. Lucie est introuvable. Aurore décide alors de prendre les choses en mains et de devenir une inspectrice en herbe !

Prenez votre ticket et partez avec Aurore
pour une double aventure
Sésame + Monster Land !

Ce roman aborde tous les petits tracas de la vie, le harcèlement, l’adolescence,  le divorce, l’autisme et la différence le tout avec beaucoup de justesse, de légèreté et de poésie. Vous vous attacherez vite à Aurore, cette petite héroïne au grand cœur qui comprend tout plus vite que les autres, et qui sème autour d’elle amour et joie de vivre. Vous serez  aussi touché par sa famille et tous les autres personnages qui gravitent autour d’elle.

« C’est l’une des choses les plus audacieuses du livre : montrer les problèmes des adolescents et des adultes tels qu’ils sont perçus par une enfant à la fois naïve et qui entrevoit les contours difficiles de la vie. Car, pour Aurore, le désordre humain est une grande aventure. »
Douglas Kennedy

Le duo Kennedy/Sfar est étonnant , chacun apportant sa touche personnelle à l’histoire. Les scènes illustrées façon BD rythment à merveille la lecture qui prend tout de suite une autre dimension. Une vingtaine de dessins devaient ponctuer le texte, mais Joann Sfar, tellement séduit par le projet, en a dessiné 96 !

Vous êtes séduits ? Vous avez envie de prolonger la magie ?
Accueillez une exposition d’une quinzaine de dessins de Joann Sfar dans votre librairie !

 

Les Fabuleuses aventures d’Aurore
Douglas Kennedy, illustré par Joann Sfar
Roman illustré – 165 x 230 mm – 208 pages
Editions Pocket Jeunesse
9782266290364
Disponible le 14 mars 2019
Dès 9 ans