Mots mêlés “Rue des Tempêtes”

Le deuxième tome des aventures de Valentine et ses amis est sorti le 17 janvier dernier et, à cette occasion, nous proposons à vos jeunes lecteurs un tout nouveau jeu ! Une façon ludique de découvrir la série Rue des Tempêtes, de Fanny Gordon, et de fouiner comme Valentine dans cette grille de mots mêlés où se cachent quelques mystères liés à sa nouvelle enquête…

Lire la suite

Nono revient en SuperNono !

Nono et ses amis reviennent avec une incroyable aventure  ! 

Nono l’ourson s’endort et se rêve en SuperNono grand justicier accompagné de Bat’Jules, WonderMouffette, StarSabine et ses autres acolytes. Mais attention, un grand danger guette la planète Bois Joli : Dark Leloup et son armée de Frelons Ninja veulent envahir le bois et semer la zizanie !

Lire la suite

Nouvelle gazette chez SLALOM

Après le succès de la Gazette Des séries en mode super lecture #1 parue en février dernier, voici la #2, avec toujours une interview d’un auteur, une présentation de séries, lancement et suites sous un nouvel angle, et enfin une page consacré au portrait d’un héros.

Téléchargez Slalom – Des séries en mode super lecture – #2 – octobre 2018

Au programme:

  • INTERVIEW
    Jean-Luc Le Pogam se confie et révèle les coulisses de l’écriture de sa trilogie LES MANGE-RÊVE. L’enfer blanc, premier volet, vous projette en 2034 en Bretagne, dans un monde totalitaire où l’Art est interdit…
  • FOCUS THÉMATIQUES
    Ça swingue chez Slalom avec le deuxième épisode de RUE DES TEMPÊTES à paraître en janvier 2019 : Cœur de pirate, l’événement Son et lumière de La Roche sur Cap vous surprendra. En effet, tous les habitants du 1, rue des Tempêtes auront chacun un rôle… Sans oublier, SHOWCASE, la série 100% Comédie musicale avec le parcours passionné de Cloé à l’Académie Wagner.
  • L’union fait la force dans les romans de Slalom. Découvrez des séries où les héros se rassemblent en équipe pour se dépasser et pour réaliser des missions complexes : LES KOBOLTZ, BLUE, LES CINQ ÉLÉMENTS et LES 7 DE BABYLONE.
  • PORTRAIT
    Victor Hugo, Homère et Mozart sont unanimes : Jasper, leur nouvelle recrue au sein des 7 DE BABYLONE est brillant. Il a encore des choses à apprendre, mais il se montre vraiment à la hauteur!

Vous n’avez pas eu l’occasion de vous plonger dans Des séries en mode super lecture #1, voici le lien pour la lire.

Rendez-vous en février 2019 pour la #3.

 

Editions Slalom
EN MODE SUPER LECTURE

FANNY GORDON EN INTERVIEW

Quand vous êtes-vous rencontrées et pourquoi écrire à 4 mains ?

Véronique Delamarre Bellégo : Nous nous connaissons depuis plusieurs années et nous avons toujours eu plaisir à nous retrouver sur des salons. Nous avons décidé d’essayer d’écrire ensemble il y a bientôt 2 ans, un jour où nous dédicacions l’une à côté de l’autre au château de Monte Cristo. Ça s’est fait très simplement. Nous ne savions pas alors si notre association fonctionnerait, mais je crois que nous avions quand même l’intuition que ça pouvait être amusant !
Pascale Perrier : écrire à deux, c’est associer deux imaginations, et aussi deux manières de fonctionner et d’écrire. Une belle leçon de partage et des fous rires en perspective ! Nous avons eu le bonheur de constater que nous étions très complémentaires. à quatre mains, les textes sont plus riches et plus denses !

L’origine de votre pseudo ?
Fanny : Comme nous vous le disions, nous avons décidé d’écrire ensemble un jour où nous dédicacions l’une l’autre au château de Monte Cristo. En hommage à Alexandre Dumas qui l’a construit, et dont Fanny Gordon a été la compagne, nous avons choisi ce pseudo. Placées sous le patronage de cet immense écrivain, nous n’avions plus qu’à « pondre » un chef d’œuvre (facile !). On y travaille !

D’où viennent les concepts de vos séries ?
Véronique : La série « Rue des Tempêtes » est née de notre envie d’écrire ce qu’on appelle un « roman choral » : plusieurs personnages prennent la parole et le lecteur comprend l’intrigue en écoutant les points de vue de chacun. C’est original et ludique. Nous avons pris un plaisir fou à imaginer la vie de cet immeuble. Quant aux fouilles archéologiques, elles réservent encore bien des surprises !
Pascale : Pour la série « Mytho », nous avons réuni deux idées : les colos et la mythologie. L’association des deux est assez explosive. Aphrodite nous a beaucoup fait rire !

Comment vous répartissez-vous l’écriture ? Un personnage chacune ?
Véronique : Une joyeuse collaboration, évidente sous forme de textos (très nombreux), de mails (très nombreux), de coups de fil (très nombreux) et de balades dans la forêt (pas assez nombreuses). Celles-ci dénouent les nœuds lorsque nous sommes en désaccord. Les arbres nous apaisent !
Pascale : Les personnages naissent dans un de nos deux esprits, se diffusent dans l’autre. Peu à peu naît une trame et les émotions que nous avons envie de partager. Puis le travail sur le texte commence : une évidence sous forme d’éclats de rire, de clins d’œil, de ratures, d’idées farfelues et de complémentarité, de bonheur, d’exigence.
Véronique : Pour la série « Rue des Tempêtes » qui est notre première collaboration, nous avons chacune choisi nos personnages, avec leur style et leur personnalité. Dans un deuxième temps, quand nous avons restructuré le texte, les personnages ont glissé de l’une à l’autre. Ils nous appartiennent maintenant à toutes les deux.
Pascale : Pour la série « Mytho », après nous être mises d’accord sur une trame, nous avons écrit les chapitres l’une après l’autre. Chaque envoi est un peu comme un cadeau et un défi : il s’agit à la fois de réjouir l’autre, mais aussi de la surprendre !

Une chasse au trésor spécial Nautilus

Livrés à eux-mêmes, criblés de dettes, MAX & ALEX doivent vite trouver une solution s’ils veulent conserver leurs biens. Un vide grenier ? Des petites annonces sur le net ? Après une fouille totale de la maison, une liste de tous les objets possibles est dressée. Mais cela ne suffit pas. L’offre est si colossale qu’ils auraient besoin de vendre quelque chose que personne de propose, que personne n’a jamais vu auparavant. Et la fresque au grenier ? Mais une malle posée devant empêche de la voir correctement. Lourde, difficile à déplacer, tout laisse penser qu’il y a un double fond… Mais pas de serrure pour l’ouvrir, juste une petite plaque de cuivre avec deux initiales JV et un cadran métallique rouillé avec des nombres…

Une chasse au trésor hors norme, sur les traces du Nautilus

Lire la suite